News

Avril 2018

Opération « challenge commercial »

Les managers et RH le savent : la mise en place d’un challenge commercial peut considérablement augmenter la motivation de la force de vente, au même titre que leurs résultats. La mise en place d’un challenge commercial est une stratégie qui nécessite le passage par plusieurs étapes déterminantes pour le succès de l’opération et l’obtention de résultats concrets.

 

1 - Préparer et définir le périmètre du challenge commercial

En amont, il s’agit de définir les objectifs stratégiques du challenge. Il ne s’agit pas simplement d’animer les commerciaux mais d’inscrire un objectif qui s’intègre dans une stratégie d’entreprise. Cela peut être dans le cadre d’un lancement d’une nouvelle gamme, d’une réorganisation commerciale etc.

La finalité du challenge doit être mesurable. Si, par exemple, il s’agit de redresser des ventes en baisse, quel sera le pourcentage d’augmentation escompté ?

 

2- Annoncer et lancer le challenge

Le moment de l’annonce du challenge commercial dépend essentiellement de l’entreprise, de sa stratégie et de ses objectifs. La date de l’annonce doit donc être décidée en fonction du planning stratégique lié à l’objectif visé. Il est également important de prendre en compte la durée de l’opération. Si le challenge commercial s’inscrit sur une année entière, il est judicieux de le faire démarrer au début de l’année civile, alors que les plans d’actions et objectifs commerciaux sont mis en œuvre. D’autres périodes, comme le retour des vacances d’été, sont également propices au lancement du challenge.

L’annonce, quant à elle, doit se faire en amont, sans pour autant être effectuée trop tôt. Il faut créer le buzz pour que les commerciaux restent motivés au moment du démarrage du challenge. Annoncé trop tôt, il perdra son effet et l’excitation de départ diminuera au fil des jours.

 

3- Suivre et animer les commerciaux

L’heure est à la digitalisation. Le web représente un fabuleux outil permettant d’organiser le suivi et l’animation des commerciaux dans le cadre d’un challenge commercial. En outre, une plateforme ludique et bien organisée peut être source d’encouragement pour les participants, ajoutant une forme de dynamique à l’opération. Et, bien évidemment, le web permet de faire disparaître les frontières et de suivre des commerciaux quel que soit l’endroit géographique dans lequel ils sont situés.

La gestion de l’opération, quant à elle, peut être facilement centralisée, via un outil simple recueillant des données en temps réel. Il est également important de conserver, tout au long de l’opération, une communication ouverte et régulière avec les commerciaux. Informations, animations, messages d’encouragement : là encore, une plateforme digitale est en mesure de proposer les moyens permettant un contact régulier avec les participants.

 

4- Faire le bilan du challenge

Lorsque l’heure est aux comptes, il s’agit de faire le point sur les résultats obtenus ainsi que sur les lots à attribuer aux participants. La fin du challenge commercial ne doit pas être une étape qui interrompt brutalement une opération, quelle que soit sa durée. En effet, il est important que le challenge commercial soit réitéré lors de réunions hebdomadaires et, si le budget de l’entreprise le permet, via une remise de prix officielle.

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Notre équipe se tient à disposition pour répondre à vos questions au 01 41 08 60 90.

 


Avril 2018

Comment choisir un coffret cadeau pour son entreprise ?

Pour remercier leurs clients, féliciter leurs collaborateurs ou marquer un temps fort, les entreprises n’hésitent plus à sortir le grand jeu, en offrant des coffrets cadeaux. Quelle que soit la nature de l’opération qui nécessite un cadeau, qu’il s’agisse d’un programme de fidélisation, d’une compétition entre commerciaux, d’un incentive, d’un projet visant à récompenser des collaborateurs, d’un geste à l’attention de clients ou de partenaires, le coffret cadeau est un moyen idéal de renforcer une relation existante.

 

Transformer un remerciement en cadeau d’entreprise

Si l’achat de cadeaux entre particuliers fait déjà l’objet d’une attention toute particulière de la part de la personne qui offre le présent, l’achat de cadeaux à destination de collaborateurs, de partenaires ou de clients peut rapidement devenir un véritable casse-tête. Pour vous simplifier la tâche, il convient de définir votre projet de manière concrète, d’emblée. Pour ce faire, il faut vous poser les bonnes questions. Outre le budget alloué à l’opération, il s’agit de connaître les besoins, les goûts et les préférences des destinataires. Avant tout, votre geste doit faire preuve d’un minimum d’effort de votre part et d’une attention réelle et sérieuse. Il en sera d’autant mieux perçu et apprécié, répondant ainsi à votre objectif initial.

 

Comment trouver le « bon » cadeau ?

En matière de cadeaux d’entreprise, vous aurez l’embarras du choix. Bon d’achat, goodies, panier garni et autres stylos sont à votre portée de main. Également appréciés, les cadeaux personnalisables apportent une forme de pérennité à votre message.

Il est avant tout essentiel que le cadeau d’entreprise que vous choisirez soit conforme avec l’image de votre entreprise et les produits et services proposés. Il faut également qu’il respecte les goûts des destinataires qu’il est possible, grâce à un système de collecte de données automatisé, de connaître en amont pour faciliter le choix final.

Lorsque les destinataires sont invités à choisir leur cadeau d’entreprise, ils bénéficient de plus de liberté et sont plus à même de choisir un cadeau qui leur plaira. Sur une plateforme automatisée, un catalogue mis à la disposition des récipiendaires peut être un bon point de départ pour leur permettre de choisir le type de cadeau dont ils ont envie ou besoin.

 

Cadeau ou pas cadeau ? Quel est le bon moment pour offrir ?

Si le cadeau d’entreprise fait partie intégrante du geste des dirigeants envers leurs salariés lors des fêtes de fin d’année, nombreuses sont les entreprises qui ont compris les effets motivants d’une attention à destination de leurs collaborateurs et de leurs clients à d’autres moments de l’année. Anniversaire d’entreprise, célébration des 10,20 ou 30 ans d’années d’expérience de tel ou tel salarié, distribution de prix : le cadeau d’entreprise a sa place dès qu’il s’agit de marquer un temps fort dans la vie de l’entreprise.

Du côté des clients, les goodies (stylos, porte-clés, autocollants, clés USB…) à l’effigie de l’entreprise sont également très appréciés. Qu’il s’agisse de cadeaux high-techs, de coffrets, de cadeaux thématiques, les présents se distribuent aux clients et aux prospects pour les remercier de leur achat, de leur temps et pour laisser, dans leurs esprits, un souvenir pérenne et positif.

 

Un coffret cadeau… intangible

Pour une entreprise, le coffret cadeau ne rime pas nécessairement avec l’achat d’un bien matériel. C’est ainsi que, sont également très appréciés, les bons d’achat sur des places de marché en ligne, dans des salons de massage de la région ou encore au restaurant. L’expérience, lorsqu’elle est offerte par une entreprise, est généralement très bien perçue de la part de celui ou celle qui en bénéficie et qui peut, par la même occasion, la partager avec ses proches.

 


Mars 2018

Les clés de réussite d’un système de parrainage

Consistant à mettre en relation de nouveaux prospects avec une entreprise par le biais d’intermédiaires préalablement ciblés, le parrainage est un outil puissant de génération de leads et d’optimisation des ventes. Quelles sont les clés de réussite d’un système de parrainage ?

 

En quoi consiste un système de parrainage ?

Le principe du parrainage est relativement facile à comprendre. Il s’agit de s’appuyer sur un ensemble de personnes (clients, employés…) et de les encourager à inviter leurs amis, proches et connaissances à s’inscrire sur un site dédié, à acheter un produit, un service ou un abonnement, en contrepartie d’une récompense.

La récompense proposée au « parrain » peut prendre la forme d’une réduction sur un achat à effectuer dans un laps de temps imparti. Il peut également s’agit d’un cadeau à choisir en fonction du nombre de personnes parrainées.

 

Lorsque les commerciaux d’une entreprise deviennent parrains

Salariés de l’entreprise pour laquelle ils travaillent, les commerciaux sont également, avant tout, d’excellents ambassadeurs de marque, donc des parrains prêts à promouvoir les produits et services de l’entreprise auprès de prospects auxquels ils ont accès. Le réseau de proches, d’amis (en comptant les amis virtuels des commerciaux via les réseaux sociaux) et de connaissances forme autant d’opportunités de faire valoir une marque et de vendre, par le biais d’une seule personne, déjà à l’aise avec les produits et services proposés.

Pour que les commerciaux se transforment en parrains actifs, encore faut-il leur donner envie de parrainer d’autres personnes. Ceci peut être effectué par le biais d’une opération de parrainage attractive, permettant à l’entreprise d’établir une relation de confiance avec une clientèle plus large. Une opération de parrainage est également un excellent moyen d’acquérir de nouvelles données et génère un retour sur investissement conséquent, par rapport à d’autres formes de génération de leads.

En outre, lorsque les parrains et les filleuls ont accès aux conditions du parrainage et à la liste des cadeaux à pourvoir à tout moment, notamment par le biais d’une plateforme automatisée, ils peuvent la consulter à gré et décider des récompenses par eux-mêmes.

 

Les clés de la mise en place d’une opération de parrainage réussie

La première action à mener, dans le cadre de la mise en place d’une opération de parrainage, est le contact des clients fidèles et/ou des commerciaux (ou autres collaborateurs) si ceux-ci font partie de la cible principale de parrains. Une plateforme automatisée permet un envoi et une gestion des contacts plus simple et plus rapide, donc plus efficace.

Selon la nature de l’activité de votre entreprise, il convient également de choisir la contrepartie offerte au parrain, pour le récompenser à chaque fois qu’un nouveau filleul achète ou s’inscrit. Cadeaux matériels ou financiers (sous forme de chèques-cadeaux, par exemple) sont nombreux et doivent coïncider avec l’image de l’entreprise. Ils doivent également être suffisamment motivants pour encourager les parrains à agir, bien évidemment.

Dans le cas où un cadeau d’accueil est offert au filleul, il est judicieux de ne pas proposer, aux deux personnes, la même récompense. En effet, l’action du parrain doit être récompensée à juste titre et son cadeau doit donc avoir une valeur supérieure par rapport à celle du filleul.

La définition de la récompense à attribuer peut tout à fait de faire sur la base d’une enquête préalable. A ce titre, une étude automatisée peut être conduite auprès de parrains afin de déterminer les cadeaux à attribuer et de choisir ceux qui seront jugés comme étant réellement motivants. Cette étude permet d’ajuster le choix des récompenses et donc d’optimiser les résultats de l’opération de parrainage.

Vous souhaitez en savoir plus ? Notre équipe se tient à disposition pour répondre à vos questions au 01 41 08 60 90.


Mars 2018

Evénementialiser la remise des récompenses pour engager l'animation suivante

Qu’il s’agisse de reconnaître l’excellence de l’ensemble de votre équipe, de féliciter ou de remercier certains collaborateurs, l’événementialisation de la remise de récompenses marque un temps fort dans la vie d’une entreprise. En outre, nombreux sont les récipiendaires de prix qui considèrent les remises annuelles comme un événement à ne pas manquer. La clé est de faire, de cet événement, une expérience festive, attendue et mémorable aux yeux de tous. Voici comment réussir la remise des récompenses pour engager vos collaborateurs et atteindre vos résultats.

 

1.         Assurez-vous de mettre en place des critères d’évaluation objectifs. Lorsqu’il s’agit de gagner des prix, une concurrence saine doit être le moteur de la motivation des collaborateurs et les critères d’évaluation doivent être clairement définis pour qu’ils soient compris par tous et pour qu’ils soient évalués de manière objective.

2.         Capitalisez sur la liste des nominés. Un événement est l’occasion de mettre en lumière l’ensemble des participants, quel que soit le résultat final.

3.         Tenez compte des préférences de vos collaborateurs pour leur attribuer la reconnaissance qu’ils méritent. Lorsqu’il s’agit d’attribuer une récompense à un individu pour un effort particulier, il est important de faire en sorte que la récompense en question soit appréciée à sa juste valeur. Ainsi, la récompense attribuée à des commerciaux ne sera peut-être pas identique à celle qui sera proposée aux salariés du service client ou de la finance, par exemple.

4.         Au moment de l’événement, mettez les gagnants en lumière. C’est par le biais de leurs efforts que votre entreprise a pu atteindre ses objectifs. L’événement est donc leur moment de gloire. Un moment magique au cours duquel vous ne manquerez pas d’éloges à leur égard. Il s’agit de créer un souvenir fort et pérenne.

5.         Assurez-vous de la présence des membres de la direction et des cadres supérieurs lors de l’événement. Ce dernier doit être également un moment de rapprochement entre les différents échelons de la hiérarchie car les récompenses s’accompagnent également d’opportunités pour certains collaborateurs de faire part de leurs ambitions en matière de progression de carrière.

6.         Un événement de remise de récompenses peut également être un moment favorable au regroupement : pourquoi ne pas inviter les partenaires, les conjoints de vos collaborateurs, voire même leurs enfants ? Si les efforts doivent être célébrés, ils peuvent l’être par les proches des gagnants également pour un impact plus important encore.

7.         Pour que l’événement que constitue la remise des récompenses soit un moment attendu et qui dure dans le temps, l’utilisation des réseaux sociaux est un levier particulièrement intéressant. En outre, il met en exergue l’attention attribuée par l’entreprise à ses talents, en attirant d’autres par ce biais.

 

Si l’événementialisation des temps forts de l’entreprise n’est pas un concept nouveau, il prend tout son sens dans une société où seules les entreprises les plus compétitives parviennent à tirer leur épingle du jeu. Attirer les meilleurs candidats et mettre en lumière ceux qui permettent à l’entreprise d’avancer : la remise de récompenses par le biais d’un événement est certainement un outil de motivation très puissant.

Pour en savoir plus, contactez-nous au : 01 41 08 60 90


Mars 2018

Les collaborateurs de l’entreprise sont des clients avant tout

Si la vie d’une entreprise est régie par l’organisation, les process et la culture qui y règnent, il est possible d’établir un parallèle entre les attentes et le comportement des collaborateurs et celui des clients de l’entreprise avec, au final, des leçons à tirer émanant de stratégies marketing bien connues.

 

Le parallèle entre les clients et les collaborateurs d’une entreprise

L'évolution des mentalités et des défis posés aux entreprises en matière de recrutement et surtout de rétention de talents, s’est effectuée en parallèle avec l'évolution des consommateurs. Il fut un temps où l'on mesurait la croissance des salaires en fonction du nombre d'années passées au sein de l’entreprise et les avantages sociaux étaient également intimement liés à ce même paramètre. Les salariés de l'époque avaient le choix entre plusieurs options et la feuille de route de carrière, le salaire et les récompenses étaient tous liés à l'expérience de travail de chacun qui se comptait en années d’ancienneté. Une époque où, clairement, la quantité prévalait sur la qualité de l'expérience. 

En termes de consommateurs, avant la libéralisation, la privatisation et la mondialisation, la quantité des biens disponibles sur le marché était limitée. Par conséquent, tout comme les choix et les possibilités de rémunération des employés, les choix des consommateurs l'étaient tout autant. Cette « pénurie » de choix, si l’on peut parler ainsi, a ensuite été liée à la fidélité par rapport à la marque. A l’époque, la fidélisation des clients n'était pas une tâche fastidieuse, en raison d’une concurrence limitée pour la plupart des domaines. En outre, la fidélisation des employés n'était pas non plus difficile à mettre en œuvre. Ces derniers ont bien vite réalisé que la croissance de leur carrière et de leur rémunération dépendait du nombre d'années passées dans une entreprise. Néanmoins, si l'on considère l’époque actuelle, une époque qui connaît une recrudescence féroce de la concurrence au quotidien, l'élaboration d'une proposition de valeur ajoutée visant les consommateurs et d’une proposition intéressante pour les collaborateurs d’une entreprise est impérative pour le succès de l'organisation dans son ensemble. Alors que les consommateurs ne comparent plus les différents produits sur la seule base du prix, la satisfaction des salariés ne peut pas non plus être atteinte uniquement par le biais d’un salaire et d’avantages financiers. Les responsables marketing doivent attirer les clients avec de solides propositions, passant pour ce faire par des étapes d’identification de besoins et de stratégies visant à les combler. En entreprise, une approche similaire est nécessaire pour encadrer la stratégie de rémunération globale des employés.

 

La segmentation des collaborateurs calquée sur le modèle du marketing

En termes de mentalités, la diversité des générations au sein même de l’entreprise est un facteur qui mérite d’être pris en compte et qui vient complexifier l’approche des marketeurs comme des responsables RH. Il n’est pas rare de voir des entreprises s’adresser à des dizaines de segments de clients. En entreprise, il en est de même : en mettant de côté deux générations qui n’entrent pas encore ou qui n’entrent plus sur le marché du travail, il reste essentiellement quatre générations allant des baby-boomers à la génération Z. Leurs besoins, leurs motivations et leurs aspirations sont différents. Les modèles de rémunération, pour ces salariés, doivent être conçus dans le but de répondre à divers besoins. Pour cela, il est possible de répliquer le concept de segmentation des consommateurs au sein de l’entreprise en segmentant les employés afin de leur apporter une expérience plus personnalisée. A l’instar des compagnies aériennes qui segmentent leurs clients en différentes catégories, Gold, Platine, Argent et autres, les entreprises peuvent également mettre en place un système permettant de mettre en lumière les employés clés et les talents.

 

La communication : levier essentiel de motivation et de fidélisation

Alors que l'expérience de récompense personnalisée est un domaine important qui gagne en popularité, la transparence est un facteur à prendre également en compte. En effet, tout comme les clients exigent de la transparence de la part des marques, les collaborateurs de l’entreprise ont besoin d’informations. A ce titre, la communication avec les différents collaborateurs entrant dans le cadre d’un programme de fidélisation est essentielle et largement facilitée lorsqu’elle est digitalisée.

L’autre aspect lié au changement, auquel il convient de porter son attention, est celui du passage d’une relation de transaction à une relation de confiance. Une confiance qui doit se manifester dans le système de récompense mis en place par les entreprises.

Alors que les éléments liés au marché des consommateurs et au marché des talents sont différents en apparence, les responsables RH doivent se souvenir que les clients de demain seront également, très probablement, les collaborateurs de demain. Les exigences et les attentes des clients à l'égard des produits et des services sont très similaires à celles des collaborateurs d’une entreprise par rapport à leur carrière et à leur évolution. Une raison supplémentaire de prendre en compte certaines stratégies marketing – et certains outils – pour connaître les souhaits des salariés et y répondre le mieux possible.


Mars 2018

Quand la gamification s’introduit dans les programmes d’incitation

Si certains programmes de récompenses et d’incitation peuvent être perçus comme répétitifs et routiniers, il existe des moyens pour leur insuffler un nouvel entrain. Alors que les cadeaux de valeur sont toujours un levier permettant de booster la motivation et la productivité des collaborateurs dans une entreprise, l’approche qui consiste à les encourager à atteindre certains objectifs peut devenir bien plus ludique : zoom sur la gamification des programmes d’incitation.

 

1.         Statut, Accès, Pouvoir

Le modèle SAPS (status, access, power, stuff) de Gabe Zichermann met en exergue les éléments qui permettent de définir une nouvelle manière de penser la relation avec les collaborateurs. Il s’agit d’encourager leur loyauté en les traitant de manière différente, en contrepartie de quoi ils sont « rémunérés ». Le modèle SAPS de Zichermann, spécialiste des mécanismes de gamification, consiste à prioriser la valeur des différentes récompenses, le Statut étant placé au plus haut niveau. Si l’erreur que font la plupart des entreprises qui mettent en place des programmes d’incitation est d’omettre d’inclure, dans leur plan, la reconnaissance des individus, celle-ci doit devenir une priorité absolue. Ainsi, chaque collaborateur a besoin de son moment de gloire et doit pouvoir être vu et remarqué par ses pairs et ses supérieurs et les meilleurs programmes d’incitation qui utilisent la gamification incorporent un système de reconnaissance des efforts produits.

2.         Un cycle de reconnaissance plus court

Si « L’employé du mois » est un système qui a fonctionné pendant longtemps dans certaines entreprises, il n’est plus en mesure de produire les résultats escomptés aujourd’hui. Les temps ont changé et, avec l’arrivée des Millenials et bientôt de la Génération Z, la reconnaissance en entreprise doit inclure davantage d’acteurs et surtout… se faire plus souvent. Néanmoins, la reconnaissance doit également se mériter. Les programmes hebdomadaires de reconnaissance et d’incitation donnent aux collaborateurs une chance de faire valoir leur travail et leurs efforts en continu, constamment tournés vers un objectif correspondant au modèle SAPS décrit ci-dessus.

3.         Des récompenses adaptées aux collaborateurs

Le service client apprécierait-il une demi-journée de congés ? Les ingénieurs R&D seraient-ils satisfaits d’une formation hors des locaux de l’entreprise ? Les vendeurs seraient-ils plus performants avec l’idée d’un dîner en famille dans un restaurant étoilé ? Quelle que soit la récompense proposée, elle doit être perçue comme une récompense de valeur aux yeux des destinataires. A ce titre, un programme de gamification peut tout à fait être agrémenté d’une étude préalable, pouvant être automatisée, dont les résultats sont ensuite traités et analysés par segment.

4.         Encourager la maîtrise des règles du jeu

La participation à un jeu, quel qu’il soit, est plus exaltante lorsque les individus en connaissent et en maîtrisent les règles. Cela leur permet d’avoir le contrôle de leur façon de jouer, donc de leur comportement, en vue de gagner. En outre, la maîtrise des règles du jeu, dans la gamification des programmes de récompense, crée un sens accru d’accomplissement, plus particulièrement lorsque les récompenses sont attribuées à une équipe. Les incitations liées à un programme de gamification devraient être élaborées de manière à ce que les participants puissent s’améliorer au cours du temps afin de garder leur intérêt en éveil.

5.        Encourager une compétition saine

Un jeu ne serait pas un jeu sans un minimum de compétition. En outre, si l’environnement mis en place est ludique et divertissant, il crée une synergie particulière entre les membres d’une équipe. La compétition doit être structurée, avec des niveaux à atteindre et des récompenses correspondant à chaque niveau. Par ailleurs, chacun doit y trouver son compte et personne ne doit se sentir comme « exclus » ou « perdant ».

Les programmes d’incitation et de récompenses qui font intervenir la gamification ont l’avantage d’être compris et acceptés par les collaborateurs auxquels ils s’adressent. S’ils sont mis en place correctement, ils ont le pouvoir d’encourager les individus à se surpasser et à fournir des efforts en continu pour arriver à leurs fins. Automatisés, ces programmes peuvent aisément être mis en place pour une excellente gestion de bout en bout.

Vous souhaitez en savoir plus ? Notre équipe se tient à disposition pour répondre à vos questions au 01 41 08 60 90.


Mars 2018

Offrir des récompenses à forte valeur-ajoutée en maintenant l’espérance de gain pour tous les collaborateurs

L’un des objectifs de la mise en place de programmes d'incitation est de tirer le meilleur parti de vos collaborateurs. Concrètement, si vous proposez des récompenses dans le cadre d'un programme d'incitation en espérant une performance accrue de la part de vos collaborateurs, les personnes concernées doivent être motivées par le désir de gagner ces récompenses, de travailler plus pour obtenir de bons résultats. Les primes d'encouragement peuvent également contribuer à faire en sorte que vos salariés se sentent valorisés et appréciés, s’engageant davantage pour votre entreprise.

 

Choisir des récompenses désirables

Idéalement, les récompenses que vous choisirez doivent être de qualité, pour encourager les comportements et le rendement que vous attendez de vos collaborateurs. Elles doivent également être en phase avec les attentes des salariés. Ainsi, si les récompenses n’intéressent pas les personnes visées, celles-ci ne s’engageront pas dans le programme dont l’efficacité sera largement diminuée.

Il existe plusieurs manières de s'assurer que les récompenses incitatives que vous offrez à vos collaborateurs soient désirables. En outre, la mise en place d’un catalogue de récompenses, parmi lesquelles les collaborateurs peuvent choisir, ou la mise en place d'options qui se gagnent en atteignant des objectifs échelonnés sur le temps sont d’excellentes pratiques. Un système qui peut tout à fait se concevoir en ligne, par le biais de programmes adaptés. Quelle que soit la méthode que vous choisissez, il est important de garder à l'esprit que plus vos récompenses sont attrayantes, meilleurs seront vos résultats.

 

Les différentes catégories de récompenses

Dans un système d’incitation, il existe différentes catégories de récompenses. Parmi celles-ci :

  • Les voyages incitatifs : les voyages sont souvent considérés comme une expérience placée sous le signe du luxe. De ce fait, la perception de leur valeur est importante et le personnel travaille davantage pour avoir l’opportunité de gagner le voyage. Le voyage incitatif est donc un excellent moyen de maximiser l'impact de votre programme d’incitation. En outre, les répercussions d’une récompense proposée sous la forme d’un voyage sont grandes puisque les intéressés en parlent également autour d’eux…
  • Les activités et expériences chargées en adrénaline : la chance de gagner une expérience peut être extrêmement motivante, car c'est une occasion pour le salarié de faire quelque chose d'excitant, d'extrême ou d'extraordinaire, qu'il n'a peut-être jamais eu l’occasion de faire auparavant. Les expériences peuvent inclure le rafting en eaux vives, un parcours en tyrolienne, la conduite d’une voiture de rallye ou le parachutisme, par exemple. Le privilège de profiter de telles expériences peut encourager les gagnants à tisser des liens affectifs avec l’entreprise et donc, à renforcer leur fidélité. Une bonne manière de retenir les talents, notamment.
  • La technologie : Les dernières versions des derniers gadgets technologiques populaires, comme les téléphones intelligents ou les ipads, sont extrêmement motivants pour beaucoup de personnes, ce qui rend leur pouvoir incitatif relativement élevé. La régularité des nouveautés, le prix élevé et les marques appréciées font de la technologie une récompense plébiscitée. Les choix les plus courants incluent la montre Apple Watch ou l'iPad, les derniers téléviseurs HD, les écouteurs sans fil ou encore un système de haut-parleurs de qualité, par exemple.
  • Les bons d’achat : utiles et attrayants, les bons d'achat peuvent être de différentes valeurs, de sorte que l'attrait puisse être augmenté selon les exigences de l’entreprise. En comparaison avec des primes financières plus classiques, les bons d’achat peuvent être considérés comme plus précieux car ils ne seront pas inclus dans les dépenses mensuelles d'un salarié. Ils sont également personnalisables, soit en choisissant un magasin qui plaît au collaborateur, soit un détaillant plus diversifié, comme un grand magasin, permettant au destinataire de choisir ce qu'il souhaite vraiment. En outre, cela permet de maximiser la valeur perçue des bons.

Pour en savoir plus sur nos programmes, contactez-nous au 01 41 08 60 90


Février 2018

Comment augmenter les ventes par la mise en place de programmes d’incitation ?

Alors que dans la plupart des services d’une entreprise, l’accomplissement des projets met un terme aux tâches effectuées par les collaborateurs, permettant d’identifier aisément si les objectifs initiaux ont été atteints ou non, il n’en est pas de même pour les commerciaux. Pour ces derniers, la productivité se mesure par la valeur et le coût de leurs actions. Par conséquent, les équipes commerciales sont, bien souvent, liées aux chiffres à atteindre, même si les résultats ne peuvent pas constituer un facteur de motivation en soi. Par ailleurs, les résultats d’un vendeur ne permettent pas, à eux seuls, de mesurer la productivité et la performance individuelle.

Si vous envisagez un programme d’incitation, pour que vos commerciaux restent suffisamment motivés et orientés vers les résultats, il convient de penser à plusieurs éléments :

1. La gestion de la structure en interne

Il est important que le programme d’incitation soit mis en place par le(s) responsable(s) de l’équipe commerciale et non par un autre service. Bien que les opérations, le service légal, la finance et les RH ont des avis qui ont leur importance sur le mode de distribution, les récompenses proposées, la compréhension et l’appréciation de la manière dont les incitations seront perçues seront plus justes si elles émanent du service concerné.

 

2. Etablir des objectifs appropriés

Tous les objectifs de vente ne se ressemblent pas. Alors que certains lient les primes aux revenus des ventes, il convient de prendre en compte également la croissance du marché, la fidélisation des clients ou encore l’acquisition de prospects. Avant de vous engager dans un programme d’encouragement fondé sur un pourcentage du chiffre d’affaires, prenez le temps d’étudier les canaux de distribution et les objectifs de l’entreprise. Par exemple, si un nouveau produit a été lancé et que son cycle de vente est différent par rapport aux autres, le fait de lier les primes aux revenus des ventes de ce produit pourra potentiellement nuire aux objectifs de promotion de la nouvelle gamme. Si, pour une raison ou une autre, le produit a besoin de temps pour monter en puissance, parce que les vendeurs doivent apprendre à mieux le connaître, par exemple, il sera peut-être délaissé par rapport à d’autres produits plus classiques avec lesquels ils sont plus à l’aise.

 

3. Bien plus que de l’argent…

Il serait faux de penser que les incitations fondées sur le rendement doivent toujours être liées aux revenus et à la rémunération en espèces. Bien que les primes financières soient, bien évidemment, très intéressantes pour la plupart des vendeurs, il existe de nombreuses autres manières de récompenser l’équipe commerciale. Selon la structure et les process de votre entreprise, du temps libre ou encore des horaires flexibles peuvent être extrêmement gratifiants pour les vendeurs, au même titre que les voyages, des billets pour aller voir un spectacle ou un événement d’ampleur.

 

4. Promouvoir les objectifs individuels et collectifs

Parmi les plaintes fréquemment relevées auprès des équipes commerciales, le fait que l’on accorde trop d’importance à la performance individuelle plutôt qu’à la performance de l’équipe. A terme, ceci entraîne des effets négatifs sur le rendement, les individus dupliquant leurs efforts personnels plutôt que de travailler ensemble. Pour atténuer ce risque, il est important d’établir des objectifs d’équipe distincts afin d’inspirer le partage et la collaboration. En outre, si vous disposez de plusieurs canaux de vente, assurez-vous que les équipes tirent parti de leurs clients respectifs et visent à maximiser les résultats potentiels. Lors d’une même réunion, annoncez les accomplissements personnels aussi bien que les résultats d’équipe, les deux devant être placés sur un même pied d’égalité.

 

5. Incitez vos vendeurs avec… et sans récompenses

Pour éviter de créer une culture basée uniquement sur l’attribution de récompenses, votre programme d’incitation et de motivation ne doit pas être la seule motivation de la performance. Pour éviter ce piège, assurez-vous de rendre publiques certaines récompenses et reconnaissances, sans toutefois y attribuer une quelconque compensation financière. Vos collaborateurs doivent sentir qu’ils ont de la valeur pour l’entreprise, à travers de moyens que vous mettrez en œuvre selon la nature et le domaine d’activité dans lequel évolue votre entreprise.

 

Notre équipe pluridisciplinaire vous propose de mettre son expérience et son expertise au service de vos projets d’incitation. 


Février 2018

La digitalisation : un formidable outil au service des programmes de motivation

A l’heure où la productivité et la réduction des coûts deviennent des impératifs liés à la compétitivité en entreprise, les organisations réévaluent leurs systèmes de compensation en tentant de s’adapter à la conjoncture économique. Au premier plan de leurs préoccupations, les incitations destinées aux collaborateurs dont les erreurs, les trop-payés et les efforts manuels ne font qu’accroître le poids financier de programmes visant à intéresser les salariés. Alors qu’il s’agit de mettre en place des comportements adéquats pour assurer sa place sur un marché concurrentiel, les entreprises de toutes tailles sont nombreuses à utiliser des méthodes dépassées qui consistent à travailler avec des logiciels de tableurs de feuilles et les destinataires continuent à se dire insatisfaits pour de nombreuses raisons. En quoi la digitalisation des programmes de motivation peut-elle être un formidable outil pour les entreprises ?

 

La digitalisation des programmes de motivation : qu'est-ce que ça implique ?

La digitalisation des programmes de motivation consiste en l’automatisation d’un certain nombre d’éléments :

  • La collecte de données permettant de calculer, sans erreur, les commandes des clients ou les résultats de performance des collaborateurs. Ces informations sont habituellement stockées dans des endroits divers et disparates. Dans les entreprises dont les programmes de motivation font l’objet d’un travail manuel, ces données sont généralement stockées sur des tableaux Excel sur un serveur central. La digitalisation ne consiste pas uniquement à rassembler et à automatiser les données rapidement, mais également à ce que l’information soit à jour pour toutes les parties prenantes intervenant dans le processus.
  • La distribution des récompenses, requérant habituellement un travail manuel considérable qui consiste à personnaliser chaque récompense. Un travail qui nécessite du temps et de la main d’œuvre, qui peut néanmoins être soulagé par l’automatisation. En outre, les récompenses accordées étant exactes d’emblée, les litiges sont moins nombreux et les collaborateurs plus satisfaits.

 

 

Les avantages de la digitalisation des programmes de motivation

Pour l’entreprise, les avantages de la digitalisation des programmes de motivation se comptent notamment en heures travaillées et en productivité. Les avantages sont également qualitatifs, avec notamment une nette diminution du nombre d’erreurs, des processus plus justes et plus rapides, permettant à chacun de rester concentrer sur ses tâches au quotidien et ses projets tout en étant satisfait.

A long terme, la facilité avec laquelle les programmes d’incitation peuvent être abordés permet une meilleure visibilité sur les programmes en cours et une adaptabilité rapide des processus et des règles applicables. Les leviers de motivation apparaissent alors clairement, permettant d’identifier les moyens de motiver les collaborateurs pour soutenir les objectifs stratégiques de l’entreprise.

 

Si la réduction des coûts et l’efficacité de chacun est une priorité pour toute entreprise qui souhaite rester concurrentielle, l’automatisation des programmes de motivation apporte des avantages notoires en matière de process, mais également en termes financiers.

Data-Gest met son expertise à votre service pour la digitalisation de vos programmes de motivation.


Janvier 2018

Les Programmes d'Incentive, une stratégie gagnante 

Dans le climat actuel, il appartient aux entreprises de faire en sorte que chaque collaborateur soit productif et donne le meilleur de lui-même. Outre les techniques de management visant à augmenter l’efficacité des individus et à créer un environnement de travail favorable, les systèmes d’incitation et de récompense connaissent une popularité croissante auprès des entreprises, quelle que soit leur taille. Quel rôle peuvent jouer les incitations et les récompenses sur la motivation de vos collaborateurs ?

 

Stimuler la motivation pour davantage de productivité

Le salaire, la sécurité de l’emploi, les avantages en nature et le bien-être au travail sont autant de facteurs qui permettent d’augmenter la satisfaction des collaborateurs au travail à moyen et long-terme. Au fil du temps, ces éléments entrent dans une logique que beaucoup considèrent comme des acquis et auxquels ils s’habituent, sachant qu’ils les obtiendront si leur travail est bien fait. Lorsqu’il s’agit de motiver les collaborateurs, les programmes incitatifs prouvent leur capacité à produire des résultats rapides. Points accumulables à échanger contre un cadeau, lettre de recommandation du directeur général… certaines récompenses sont à même de stimuler la compétitivité d’une équipe.

 

Les facteurs à prendre en compte

Avant de mettre en place un programme de récompense, il est important d’apporter des réponses concrètes aux questions suivantes :

  • Qui allez-vous récompenser ?
  • Comment allez-vous récompenser ces personnes et pour quelle(s) raison(s) ?
  • Comment la récompense sera-t-elle présentée et sous quelle(s) condition(s) ?
  • Comment mesurerez-vous le retour sur investissement de votre programme de récompense ?

En outre, il est important de prendre le temps d’examiner le type d’incitations et de récompenses généralement proposées dans votre domaine d’activité, certains programmes fonctionnant mieux que d’autres selon les cas.

Forte de son expérience, notre agence Data-Gest vous apporte son expertise pour la mise en place et la gestion de vos programmes d'Incentive.

 

Les différentes réponses aux incitations et aux récompenses

La réponse initiale à un programme de récompense se traduit généralement par un enthousiasme teinté de curiosité de la part des personnes concernées. Le programme mis en place ouvre de nouvelles opportunités à vos collaborateurs et leur permet d’envisager ce qu’il est possible d’atteindre en fournissant un effort supplémentaire. En outre, même en période de récession, les entreprises continuent d’investir dans de tels programmes dont les avantages sont prouvés au niveau de la motivation de leurs collaborateurs. La clé de la réussite de votre programme réside dans le type de plan que vous choisirez : alors que certaines personnes sont motivées par une promesse de jours de congés supplémentaires, d’autres le seront bien davantage par le biais, de rabais exclusifs ou encore de cadeaux.

Il se peut également que vous deviez adapter votre plan en fonction du public visé. Par exemple, un système d’incitation visant les managers pourra, par exemple, être différent de celui qui touche les employés d’un centre d’appel ou du service client.

 

Générés avec soin, les programmes d’incitation et de récompense peuvent engendrer des résultats exceptionnels. Ils doivent néanmoins être adaptés au domaine dans lequel évolue l’entreprise et au personnel visé. Bien plus qu’un outil de motivation, ces programmes vont bien souvent jusqu’à fidéliser les talents, suscitant même l’intérêt des candidats en phase de recrutement lorsque leur mise en place est communiquée au-delà des murs de l’entreprise.


Octobre 2016

Toujours à la pointe de l’innovation dans les solutions digitales pour les programmes de stimulation des ventes, de motivation des équipes et plateformes collaboratives, Data-Gest lance la première plateforme de motivation entièrement autonome. Celle-ci vient renforcer la gamme de solutions d’animations déjà offertes par Data-Gest.

 

Pour plus d’informations sur KdoMotiv’

 

Eric de La Chevasnerie,

Directeur Général

Data-Gest


Mai 2015

Nous sommes fiers de vous présenter Mytrip, premier réseau social B to B dédié aux professionnels du tourisme pensé et développé par Data-Gest pour Air France.

Lancé depuis le 27 avril 2015, Mytrip met en relation la compagnie aérienne avec ses réseaux de distribution partenaires de façon innovante et ludique. Ce média social offre la possibilité d’échanger, d’interagir et de participer à l’actualité de la compagnie aérienne.

Véritable innovation, le réseau d’échanges professionnels Mytrip permet à Air France de relayer de manière informelle son actualité, d’interagir en direct et de manière régulière avec son réseau de membres et ainsi créer un lien unique et fort avec lui.

Pour plus d’informations sur Mytrip :

 

Eric de La Chevasnerie,

Directeur Général

Data-Gest

 


Mars 2015

2015 sera l’année de la reprise. Il y aura ceux qui auront anticipé et ceux qui ne feront que suivre. Pour profiter de cette reprise vous devez mettre en place les moyens d’animation de vos réseaux de distribution. Les programmes de stimulation des ventes doivent être adaptés à cette nouvelle donne. Pour être parmi les bénéficiaires de la reprise les programmes doivent être réalistes, bien dimensionnés, et incitatifs : le maître mot serait « Peu mais bien ». Il ne s’agit pas (encore) de démultiplier tous azimuts, mais de marquer son territoire de ventes avant la concurrence pour gagner des opportunités.

Cela passe par des outils performants , des actions ciblées et des objectifs précis.

Comme agence conseil en marketing opérationnel intégrée, nous vous accompagnons dans toute cette démarche.

 

Eric de La Chevasnerie,

Directeur Généra

Data-Gest


Février 2015

En support de votre développement commercial, découvrez une nouvelle manière de communiquer.

Avec la plateforme collaborative de Data-Gest, créez un espace d’échange et de partage adaptable aux spécificités de votre métier, avec :
- Vos prospects
- Vos clients
- Vos équipes commerciales
- Votre réseau de distribution

Social Network by Data-Gest : la solution collaborative nouvelle génération.


Juillet 2014

DATA-GEST, toujours impliquée dans l’amélioration de la relation client, lance sa nouvelle plateforme modulaire et évolutive de gestion de la relation client, de vos programmes d’incentive et d’animation de votre distribution.

Cette plateforme est la vôtre, sa modularité lui permet de répondre à chacune de vos attentes….. même celles auxquelles vous n’auriez pas encore pensé.

Plus que jamais nous sommes par notre intégration votre partenaire marketing opérationnel et nous mettrons tous nos savoir-faire au service de votre développement commercial.

C’est avec grand plaisir que nos équipes vous rencontrerons pour étudier vos opportunités.


Juin 2014

DATA-GEST annonce la filialisation de son activité digitale et technologique au sein de la société BEEGITAL – Web Agency.

A la fois une agence web et une agence de e-marketing de seconde génération.

Rendez-vous sur : www.beegital.fr
Tel : 01 49 98 15 00
Mail de contact : commercial@data-gest.fr